Les coulisses d'un monde fantastique

Publié le par Karon



Nouvel essai pour la publication de cet article. Comme pour le précédent (à moins que je réussise à en publier d'autres), je réécris un texte qui m'a été effacé pour je ne sais quelle raison. Je vais donc essayer de reprendre au mieux les grandes lignes.

Cela fait quelques temps que je joue à un jeu en réseau. Le système est plus simple et ne demande pas de compétences énormes d'affichage. Il s'agit d'un univers médiéval-fantastique. Une île et des joueurs envoyant leurs armées pour se mettre copieux avec les armées des autres. Pour être honnête, je ne suis pas resté pour le jeu, mais pour les joueurs que j'ai en pris affection. Au point de parfois d'oublier le jeu et de les avoir comme ami. D'ailleurs trois de mes visiteurs m'ont été présenté grâce à lui. La raison qui m'ait motivé à y entrer, vient du fait qu'il y existe également un système de rôle play. Plus qu'une armée, nous sommes avant tout des personnages (enfin chacun a sa vision des choses). Le rôle play permet d'écrire avec tout joueur une histoire ou de créer des discussions dans l'univers où l'on joue. Lecture et écriture dont vous êtes le héros.
Ainsi des guildes peuvent être former et regrouper des joueurs pour un amusement commun et par extension plus fort, mais ce n'est qu'un détail.
Je suis séduit par ce genre de communauté de bonne humeur dans un univers plus enjoué. On peut parler de lieu où décompresser et s'amuser.
Ce qui m'amène à expliquer ce dessin. Il s'agit d'une vision que j'ai eu dans une guilde, aujourd'hui éteinte.
Les personnages représentés sont ici de gauche à droite : Ocëannya, Naerk, Cunoblin, Kerhad, Korgen et... Karon, mon personnage.

Ocëannya était la seule représentante féminine de la guilde, et elle aimait en profiter. Je me suis fait la représentation de la guilde comme un club de sport où, une fois terminer, nous nous changions dans les vestiaires. Ai-je besoin d'en dire plus ?!

Aujourd'hui, je suis dans une autre guilde où les bêtises ne changent pas. Cunoblin est toujours à mes côtés. C'est déjà une consolation.





Creative Commons License


Cette création est mise à disposition sous un
contrat Creative Common

Publié dans Dessin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
lol ^^
Répondre
A
haha les filles font tous pour rentré dans les vestiaire des garcons c bien connu ^^
Répondre
K
<br /> Avec leurs airs de ne pas y toucher. Les filles et les garçons sont dans le même bâteau.<br /> <br /> <br />
K
Dans un sens, c'est agréable d'être comparé à un dessinateur connu. Mais peut-être moins flatteur en ce qui concerne l'originalité de mon trait. :P<br /> <br /> P.S : ça n'amusera que moi mais les lettres que je dois recopier pour valider mon message donne "Yoh". J'adore...
Répondre
S
'est marrant, tes dessins me font un peu penser à ceux de Sentaï School. J'aime beaucoup l'expression de la fille : "ah booon?! Oups!"
Répondre